48ème Expo-Bourse le 8 mars 2020 dans la salle de spectacle de Renens ANNULEE

Suite à l’évolution des risques du Coronavirus et du fait que la plupart des membres de la société et des visiteurs ont plus que 65 ans, le comité a décidé d’annuler la manifestation.

La liste des exponats est très variée. Notamment la collection « La ligne Mermoz » a reçu lors d’expositions internationales 6 médailles d’or et une médaille « Master Class ».

Il aura 29 cadres du Club Philatélique de Vevey et autant de la SPR Renens.

En ce qui concerne Renens, il y a un cachet « Renens » linéaire encadré, qui présente probablement un document unique et très rare. Les cachets de remplacement de Renens sont également à qualifier de peu commun.

48ème Expo-Bourse SPR Renens
Le dimanche 8 mars 2020 la Société philatélique de Renens organise sa traditionelle Expo-Bourse.
Club Philatélique de Vevey
Armin EichenbergerLes anciennes colonies portugaises en Afrique
Christian KellerCourrier sud – La ligne Mermoz                 Les relations aéropostales entre l’Europe et l’Amérique du sud dès 1911
Christian KellerLa Poste de Vevey dès 1791
Jean-Pierre ChapuisLes oblitérations de l’Est Vaudois 1811-1950
Jean-Pierre ChapuisFaune et Flore sur des timbres du Liechtenstein
Société Philatélique de Renens
SPRRèglement 
SPRJeunesse
SPRPhotos du livre d’or
Jean-Claude MarendazCachets rares de Renens
SPRCachets: La gloire et la décadence de la Poste
Jean-Claude MarendazNABA Züri 1984 – documents officiels
Daniel WengerOuchy – commune libre et indépendante
Jean-Louis RapinLa Ville de Lausanne – les divers sceaux et enveloppes des manifestations du Major Davel à aujourd’hui
Pierre Jaquenoud

Pierre Mathez
K-Z-S

Du ballon à l’Astronautique

Collectionner des timbres-postes ?

Collectionner des timbres-postes était dans les années 80 encore très populaire. A l’èpoque la lettre était un moyen de communication incontournable. Aujourd’hui la communication passe par l’informatique. L’intérêt de collectionner a drastiquement diminué et la valeur marchande des timbres a baissée en conséquence.

La poste émet toujours autant de timbres intéressants et variés, mais néglige de former son personnel pour les oblitérations. L’art d’oblitérer des timbres, de nettoyer le sceau et la fierté de bien cacheter est devenu très rare. Actuellement si on veut un cachet du lieu de départ ou un cachet K, il faut expressément le demander au guichet. Si non la lettre part vers un centre de tri avec oblitération automatique avec souvent une qualité détestable.

Au lieu de collectionner les timbres d’un pays, on s’oriente d’avantage vers une collection thématique. Présenter par exemple un sport, un animal, ou l’exploration spatiale force à rechercher l’histoire et des connaissances sur le thême à présenter.

Un autre sujet est l’histoire postale. L’effondrement du marché permet de se procurer des pièces rares à bon prix.

Collectionner des timbres-postes est une occupation intéressante, parce qu’elle force à des recherches sur le sujet choisi. Il y a des sujets comme la préphilatélie, la période avant les timbres, qui est sous-estimée, mais qui nécessite beaucoup de connaissances. Pour des pièces de valeur, il faut s’assurer de disposer d’attestations valables. Par contre il ne vaut pas considérer ce hobby comme un moyen de placement d’argent. Il faut que le collectionneur ait du plaisir.

Le grand cachet D de la période helvétique

La Suisse était entre 1798 et 1803 occupée par la France. Dans l’histoire Suisse on appelle cette période l’helvétique.

Lettre de Paris à Berne
Lettre préphilatelique Deboursée 14 Kreutzer

En préphilatelie période helvétique les grands cachets D sont très rares, les grands cachets B de cette époque sont aussi peu communs. Les ouvrages de référence sont le Winkler, l’ouvrage « Die Helvetische Republik » de Andreas Gruenewald et les livres de Richard Schäfer. Winkler et Schaefer mentionnent que l’utilisation de ce cachet n’est pas claire. Il existe des hypothèses, qui supposent que le D est associé au village de Delle, ce qui est faux !

Pendant la période helvétique le bucolique village de Delle se situait bien à l’intérieur du département français 87 « Le Mont Terrible » et depuis 1800 du département 66 « Haut Rhin » sans la moindre importance postale. L’explication du cachet grand D ne peut donc pas être expliqué avec Delle. Si le D est lié à une localité, l’hypothèse « Delémont » est plus plausible. D’autres hypothèses comme « Déboursé » existent aussi. Delle est devenu en 1815 avec le Congrès de Vienne un village frontière important pour l’histoire postale.