HELVETIA’22 à Lugano 18.5. au 22.5.2022

Les derniers 50 ans la Suisse n’a pas organisé une exposition philatélique internationale. Du 18 mai au 22 mai 2022 aura lieu une telle exposition à Lugano avec plus que 400 objets provenant d’environs 50 nations.

Cette exposition permet de voir des collections rares. Le catalogue de l’exposition est disponible en anglais. Actuellement il manque des traductions en allemend, français et italien ! 

Et la jeunesse ? .....

Heureusement il y avait Walo Mina et quelques classes d’école, qui ont pu visiter l’Expo, passer au Lounge, recevoir le livre « Strahlenstempel du Tessin » ou encore choisir à un stand une carte. En tout cas ces jeunes étaient motivés.

Des filigranes sur anciens documents et sur timbres

Si on cherche à savoir ce qu’est un filigrane sur papier, on trouve sur internet des explications suivantes : Selon le Larousse , le terme filigrane est utilisé pour plusieurs applications , dont un concerne les filigranes dans du papier : Marque, dessin ou ligne se trouvant dans le corps du papier et que l’on ne voit que par transparence.

Wikipedia fournit pour la version papier plus de détails: Un filigrane (du latin filum, fil, et granum, grain) est, habituellement, un dessin qui apparaît sur certains papiers quand on les regarde par transparence. Cependant, ce terme provient de l’orfèvrerie et non de l’industrie papetière.

On distingue entre des filigranes artisanales, qu’on trouve sur des documents préphilatélique et des filigranes ombrés, technique utilisé pour sécuriser par exemple les timbres-postes contre les falsifications.

En fabrication artisanale, cet effet est obtenu dès la formation de la feuille par une diminution locale de la quantité de fibres lorsque le papier est mouillé3; Il y a deux façons d’opérer. Il faut savoir que le filigrane dans la feuille est formé grâce au rouleau égoutteur (pour une machine table plate), ou à la forme ronde. On travaille donc sur les « toiles fines », qui sont sur toute la surface du rouleau (ou de la forme). Le filigrane « au trait » est obtenu lorsqu’on a soudé des fils de cuivre sur cette toile. Ces fils font des « clairs » dans la feuille, que l’on retrouve par transparence dans le papier. Ce procédé est utilisé généralement pour des dessins sans relief, ou des textes simples.

Ceci permettait aux papetiers (entreprises avec moulins à papier) d’apposer une marque personnelle sur leur production.

Le deuxième type de filigrane, appelé « ombré » est obtenu lorsqu’on a « embossé » cette toile. On grave un poinçon en deux parties, mâle et femelle, et on applique le relief à la toile en « écrasant » la toile entre les parties du poinçon. Cette méthode est utilisée lorsque le dessin du filigrane est complexe, quand il y a du « noir », ou lorsque le dessin comporte « plusieurs épaisseurs ».

Pour sécuriser les timbres-poste , surtout avant 1900 en Suisse pour les « Helvetia assises » et les « Chiffres » , on appliquait le filigrane directement sur le papier et normalement sur le verso du papier. Toutefois si on imprimait ensuite par mégarde ou ignorance sur la mauvaise face, ca pouvait créer des défauts d’impression, qui ne sont pas rares sur ces émissions.

La première image ci-dessus montre un filigrane normale applique au verso du timbre. La deuxième montre une Helvetia assise 10 ct rouge avec le filigrane « Ovale avec une croix suisse » au recto, qui n’a pas permis d’imprimer la couleur rouge à quelques endroits de l’ovale et lors de l’oblitération avec le cachet « RANCES » une partie de l’encre noir du cachet a été absorbé par le papier entre le A et le N de RANCES le long de l’ovale du filigrane.

Ce n’est pas courant de voir l’effet d’impression sur filigranes au recto si clairement, mais quand’même trop fréquent pour ne pas être catalogué comme variété.

Variétés sur des timbres-postes

Lors de l’impression des timbres-postes, il peut arriver des petits défauts d’impression, des surencrages, etc , qui augment la valeur du timbre. Pour un philatéliste spécialisé dans les variétés, comme on les appelle, trouver des pièces avec variétés fait particulièrement plaisir.

Voici un exemple d’une série Pro Juventute de 1974 , « Tollkirsche » . : trouvez la différence entre les deux timbres ci-dessous :

Continuer la lecture