Programme SPR et SLT sept-déc.2020

Mis en avant

12.09.2020   10hAssemblée générale SLT suivi d’un repas
13.09.2020   11h Dimanche  SPR  Journée des familles à Penthaz
25.09.2020   20h  vendredi SPRConférence de Jean-Marc Seydoux « Aspects à considérer avec une collection thématique »  
27.09.2020  9h30 28.09.2020  19h45  Petite bourse et exposition des lots SLT Grande vente aux enchères SLT
12.10.2020 20hConférence A.Ottonin « Conséquences guerre3ème partie « SLT
23.10.2020   20h Vendredi SPRConférence de Pierre Guinand « Ben oui, il y a des fautes, et alors ? »  
6.-8.nov.2020Journée du timbre à Bâle « 175 ans Colombe de Bâle » Exposition degré II et III Annulée
9.11.2020Conférence Pierre Dupuis « Les 72jours de la commune de Paris » SLT annulée respective reportée
20.11.2020   20h Vendredi SPRConférence de Robert Genoud, qui présente des cartes postales de Lausanne et environs.   Annulée
29.nov.2020 9h30 30-nov.2020 19h45Petite bourse et exposition des lots SLT Grande vente aux enchères SLT Annulée
12.12.2020   11h30 samediLe comité a décidé de ne pas faire de sortie « Extra-Muros » cette année et de remplacer la verrée de fin d’année par un repas au « Bol d’Or »  

Chers membres, membres amis et amis

Suite à la période du confinement, j’espère vous trouver avec le moral intact et en bonne santé. Nous avons dû annuler plusieurs réunions avec conférence. La troisième vague COFID’19 va probablement influencer le programme de fin 2020 et début 2021.

Signet SPR
Signet SPR

Carte postale du « Kamerun » de 1908

Le Cameroun était colonisé par l’Allemagne entre 1884 et 1918. La carte postale présentée dans cet article date du 25.3.1908 et a été envoyé du Cameroun avec le bateau « SMS Sperber » en Allemagne via le Hofpostamt Berlin à un musicien à Itzehoe.

en manuscrit le nom du bateau et l’achemeinement via Le Hofpostamt de Berlin
affranchie avec un 5 Pfennig Germania vert (Mi 85) du « Deutsches Reich » et avec un 5 Pfennig du Kamerun (MiNr. 21) vert.

SMS Seiner Majestät Schiff veut dire le bateau de sa majesté. L’affranchissement de 10 Pfennig pour cette carte est correct pour cette période. Ca présente un témoin d’histoire et d’histoire postale.

Collection « Au Pays de Neuchâtel »

La collection a reçu en novembre 2019 à Bulle au rang III une médaille d’or avec prix. Actuellement il était prévu de l’exposer à Bâle « 175 Jahre Baslertaube ». Comme cette exposition a dû être annulée à cause de la recrudescence du COFID’19, je la présente ici avec quelques commentaires en allemand. (II-303)

Posthistorische Hinweise sind in violetter Schrägschrift erwähnt. Die Sammlung ist chronologisch aufgebaut. Die Wappen zeigen die wechselden Fürsten.

Zwischen 1707 bis 1806 war der Prinz von Neuchâtel der preussische König. Als die Franzosen 1798 die Schweiz besetzten, blieb Neuchâtel als preussisches Besitztum verschont. 1806 als die Frankreich weite Gebiete Deutschlands erobert hatte, wurde das Fürstentum französich. Napoleon belohnte den Generalmarschall Berthier mit dem Fürstentum. Die Fischerpost, die seit 1694 für die Post verantwortlich war, konnte den Vertrag nicht verlängern. Das Fürstentum organisierte seine Post selber. Die Postdirektion wurde von der Familie Jeanrenaud aus Môtiers ausgeübt.

Die obere Hälfte eines Passes, auf der Rückseite Stempel und Unterschriften von französischen Polizeiämtern.

Nach der Niederlage Napoleons erhielt der König von Preussen das Fürstentum zurück. Gleichzeitig wurde Neuchâtel ein Schweizer Kanton unter preussischer Administration.

Die Wegzülle (Péages) waren in Neuchâtel ebenfalls der Post unterstellt. Deshalb sind Transportbriefe mit Zollstempel von Neuchâtel wie hier der Stempel von Brot , postalische Belege.

Conférence de Pierre Guinand : Ben oui, il y a des fautes, et alors ?

Pierre nous a fait le 23 octobre 2020 un conférence intéressante avec beaucoup d’exemples d’erreurs, dont nous citons ici le cas du cachet valaisan « PIERRE A VOIR ». Il s’agit d’un cachet rare et saisonnier, qui désigne le site « Pierre Avoi« . L’erreur initiale a été commise par des cartographes, qui ont mal compris le nom local de cette pointe de montagne. Cette erreur a été reprise lors de la convection du cachet postal.

Cachet saisonnier « PIERRE A VOIR » du 1er août 1913

La Pierre Avoi est située au sud de Saxon. Dominant la vallée du Rhône et Martigny, elle est constituée d’une dent rocheuse distincte de la crête et orientée vers le nord-ouest. Le sommet est accessible par le côté sud-est aux randonneurs non sujets au vertige grâce à des équipements (échelles, chaînes). Au sommet, se trouvent un cairn et une croix de bois.

Le nom « Pierre A Voir » n’est pas très ancien (environ une centaine d’années). Etymologiquement, la montagne surplombant le village de Saxon s’appelle « Pierre Avoi » ; Avoi provenant du patois, qui signifie « aigu, pointu ».

Selon la commune de Saxon, intéressé au développement du tourisme, les deux termes sont corrects. En cartophilie on trouve sur les cartes postales fréquemment les deux expressions.Sur une aïre d’autoroute le nom « Pierre Avoi » est stipulé correctement.