Collectionner des timbres-postes ?

Collectionner des timbres-postes était dans les années 80 encore très populaire. A l’èpoque la lettre était un moyen de communication incontournable. Aujourd’hui la communication passe par l’informatique. L’intérêt de collectionner a drastiquement diminué et la valeur marchande des timbres a baissée en conséquence.

La poste émet toujours autant de timbres intéressants et variés, mais néglige de former son personnel pour les oblitérations. L’art d’oblitérer des timbres, de nettoyer le sceau et la fierté de bien cacheter est devenu très rare. Actuellement si on veut un cachet du lieu de départ ou un cachet K, il faut expressément le demander au guichet. Si non la lettre part vers un centre de tri avec oblitération automatique avec souvent une qualité détestable.

Au lieu de collectionner les timbres d’un pays, on s’oriente d’avantage vers une collection thématique. Présenter par exemple un sport, un animal, ou l’exploration spatiale force à rechercher l’histoire et des connaissances sur le thême à présenter.

Un autre sujet est l’histoire postale. L’effondrement du marché permet de se procurer des pièces rares à bon prix.

Collectionner des timbres-postes est une occupation intéressante, parce qu’elle force à des recherches sur le sujet choisi. Il y a des sujets comme la préphilatélie, la période avant les timbres, qui est sous-estimée, mais qui nécessite beaucoup de connaissances. Pour des pièces de valeur, il faut s’assurer de disposer d’attestations valables. Par contre il ne vaut pas considérer ce hobby comme un moyen de placement d’argent. Il faut que le collectionneur ait du plaisir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *