Quelques cachets peu communs

Cet article présente deux cartes postales avec des cachets peu communs. La première vient du col de la Forclaz et est adressée à Oey-Diemtigen, qui se trouve près de Wimmis dans l’Oberland bernois. Le premier cachet est un cachet linéaire LA FORCLAZ (VALAIS) et le deuxième cachet « CHATELARD-FRONTIERE (Valais) montre que la carte a pris la fausse direction pour l’acheminement. Le postier a dû être intrigué par l’image de la carte postale, qui montre le village de TRIENT, qui se situe sur le versant opposé du Rhône.

La deuxième carte date du 28 janvier 2019, quelques mois après la fin de la première guerre mondiale avec un cachet militaire « Heerespolizei Grenzdetachement Simplon Posten Binn » . La carte en franchise est adressée à Genève; Binn, un très joli village, se trouve dans une vallée au-dessus de Fiesch et Ernen dans le Canton du Valais. Heerespolizei est la police militaire. Le texte de la carte annonce qu’ils vont quitter Binn pour aller à Brigue et qu’il ne sait pas encore, s’il sera libérée du service. C’est un témoin historique, que la Suisse a préféré de maintenir une surveillance accrue de la frontière après la première guerre mondiale (armistice signé le 11 nov.1918)

1 réflexion sur « Quelques cachets peu communs »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *